Autorisation de découvert et banque en ligne



Banque en ligne

Etre à découvert, soit être trop dépensier, est toujours une situation très embarrassante pour tous. Cependant, les banques en ligne proposent des solutions en fonction de vos rapports avec votre banquier. Malgré tout, il faut savoir que la banque, même en ligne, n’est pas dans l’obligation d’accepter ce type de transaction.



Attention aux découverts non autorisés



Qu’importe le montant de votre revenu, prévoir un découvert est toujours capital. En effet, une banque en ligne peut tolérer un découvert inférieur à 90 jours, mais n’est pas dans l’obligation de l’accepter. En effet, qui dit découvert non autorisé dit taux d’intérêt élevé pouvant aller jusqu’à 20% en fonction de la banque du titulaire sans compté les frais de gestion.



Il vaut mieux prévoir ces découverts



Pour faire face aux imprévus, il est fortement conseillé de faire des économies. Ayant conscience de ce besoin, les banques en ligne proposent des offres sur mesure. Vous pouvez mettre en place un système permettant de couvrir vos excès avec votre banque en ligne en fonction de votre statut social (ouvrier, entrepreneur, directeur, etc.) : personne physique ou morale. Vous pouvez également convenir d’une clause par écrit d’une solution. Sinon, vous avez la possibilité de considérer ces excès comme un prêt classique au-delà des 90 jours de délai de remboursement.



Miser sur la franchise dès le début



Avec la collaboration de votre banque en ligne, vous serez parfaitement en phase avec vos dépenses. En effet, il est préférable de négocier une autorisation de découverte dès l’ouverture de votre compte client. Bien entendu, vous avez parfaitement la possibilité de revoir les clauses de cette négociation au fil du temps. Malgré tout, cette mise en place n’empêche pas d’éventuels frais de découvert. Mais, le véritable bénéfice reste celui d’éviter les désagréments générés par les payements ou les retraits refusés.


En savoir plus :